Une semaine en Islande

Joie, paillettes et confettis, nous sommes toujours en vie après une semaine de froid, de pluie et de glace (non, même pas vrai) ! Le temps est passable, nuageux mais avec quelques éclaircies, donc c’est cool, et on n’a affronté que deux ou trois averses avec fierté (et un peu de désespoir, okay).

De passage à la capitale, Reykjavik, on a visité un peu :  on a vu le ballet des sternes sur le lac Tjörnin, les cygnes chanteurs… Il y a vraiment beaucoup d’oiseaux sur ce lac ! On a planté les tentes dans le parc juste à côté pour notre première nuit en Islande, qui fût un peu plus humide que ce qu’on espérait il faut le dire.
Le premier soir on est aussi allés dans un bar fêter notre arrivée avec une bonne bière, parce que quand même c’est pas tout les jours qu’on se rapproche autant du cercle polaire que ça, et puis on a mangé un sandwich à la langoustine aussi, parce qu’il fait si froid dehors.

happy hour !
happy hour !

Bref, sinon on a vu des macareux, des phoques et des ORQUES ! Des vraies orques, en liberté, rien à voir avec Marineland, Seaworld et autres connards businessmans.
L’ile de Heimaey , c’est volcanique, beau, et brumeux (sera décrit dans un article dédié). Les tentes commencent à être humides, les chaussures aussi, mais le moral n’est pas dans les chaussettes ! (haha)

Côté randonnée, on est montés en haut d’un volcan où de l’air brûlant sort de trous, sort de la roche. En dessous, le volcan est toujours en activité, nous avons ainsi visité toute l’ile de Heimaey à pied au milieu des rochers, des elfes et des pluviers !
Pour l’instant, les paysages islandais sont superbes, mais ils semblent durer très longtemps : un désert de cailloux pendant des heuuuuuuures… Pourquoi pas ? Ou alors des forêts de moins d’1m de haut ? Pourquoi pas non plus  ! Mon petit carnet résume bien la situation sylvestre islandaise (que de mots savants):

HAHA
Haha

Une seule phrase pour l’Islande, et même deux mots : c’est FOU! Tout ce qu’on voit, tout ce qu’on fait, même la nuit qui ne se couche jamais, ça fait partie de la magie de cette contrée peuplée d’elfes et de trolls, qui nous gratifient d’intenses moments de chance, ou à l’inverse, de bons gros moments de merde catastrophe.

Sinon, côté déplacements, on a commencé à stopper, ça marche bien pour l’instant.. A voir !

heimaey
heimaey
moment cocasse entregoelands
moment cocasse entregoelands

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :