Les baleines d’Akureyri

Passer dans le Nord de l’Islande sans essayer de voir des baleines, c’est comme manger sa crêpe sans sucre : c’est bien, mais y’a mieux.
C’est ainsi que Flo, Math & moi avons réservé nos tickets  auprès d’un vendeur français (par la force du hasard) qui nous a dit qu’en ce moment les baleines sont là, et par miracle les nuages sont absents, et ça, c’est vraiment miraculeux. Vraiment.

C’est donc enthousiastes que nous montons sur le navire de la compagnie Ambassador (on peut pas se tromper, c’est même marqué sur la cloche)

M'voyez !
M’voyez !

On avance dans le fjord Eyjafjordur vers la mer, on passe devant l’île de Hrisey (habitée par une cinquantaine d’habitants seulement), on se rapproche de la mer, avant de voir notre premier évent.
Magie, caramel et poisson frit, notre première baleine est là, juste devant le bateau !

J’abrège les superlatifs et commentaires chiants comme -waouh, trop belle, splendide, elle ressemble à ma prof de math de CP- par souci d’interêt, parce que tout ça, on s’en fout.

Donc, passons au choses sérieuses, ces cétacés que nous avons admiré sont des Humpback Whales, en français des baleines à bosse. Entre 10 et 15m de pacifisme, qui s’amusent quand même à sauter pour essayer de s’envoler …

Humpback whale
Humpback whale
Un évent
Un évent
et une queue
et une queue

Sans forcément réussir, contrairement à eux !

Black-beased Dolphin
Black-beased Dolphin

Surprise de la journée car d’après le staff ils sont rares, ces dauphins sont arrivés par dizaines autour du bateau, dessous, sur les cotés.. Ils sautaient partout. Partout !

Coté organisation : Nous étions environ une quarantaine à assister à tout ce spectacle naturel, dont plusieurs restés à l’intérieur, sûrement en raison du mal de mer… Puisque c’est vrai que même si la mer n’est pas en folie, les vagues secouent l’estomac lorsque le moteur du bateau est coupé. Cependant, à l’intérieur c’est bien aussi : il y a des livres d’identification des mammifères marins, des paires de jumelles.
A l’avant du bateau, quand on avance, ça mouille vraiment : les vagues avalent le bateau, et le bateau.. vomit et nous éclabousse d’eau de mer. (Quelle métaphore sympathique!)
Pour l’observation des baleines, une demoiselle tout d’orange vêtue parle dans un micro pour indiquer ou se trouve le cétacé  « at 3 o’clock! » « at 9 o’clock! », il suffit juste d’écouter au début quand elle nous rappelle ou sont les « heures » dans l’espace.

En conclusion, le whale watching c’est vraiment quelque chose à faire, pour toute une après midi d’émerveillement ! & une dernière chose, pour les moins convaincus :
Les compagnies de whale watching agissent en faveur de la protection des baleines, de l’arrêt de la pêche, et font changer les choses en Islande : le whale watching devient plus rentable que la pêche et il est donc plus intéressant pour le pays de voir les baleines en vie que découpées sur le marché !

Publicités

2 commentaires sur “Les baleines d’Akureyri

Ajouter un commentaire

  1. Bravo pour les photos, surtout celle de la queue de baleine….C’est pas si facile à prendre!! J’ai vu çà au Tadoussac (Québec) un gars qui désespérait d’avoir CETTE photo !! Quant au dauphin : génial….Personne a plongé avec eux ?????!!!!! Bises à tous.
    Catherine

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :