De Trois-Ri à Vancouver, billet de route

Ma licence est terminée. Ces trois ans se sont clos sous la pluie, avec des restes de neiges épars, dans la joie et la bonne humeur. Une page se tourne et une étape de plus est passée dans le terrible escalier universitaire (et social, qui sait). Avec cette merveilleuse licence de biologie je vais pouvoir me diriger vers un master …. Mais ça, c’est après !

IMG_3170
Mon ressenti en fin de licence – métaphore

Car pour le moment, je pars pour un roadtrip au nombre de kilomètres improbable, c’est à dire rejoindre Vancouver à partir de Trois-Rivières. Une traversée vers l’Ouest qui s’effectue en compagnie de trois troubadours. Nous avons acheté notre voiture, (la veille de notre départ, ne nous y prenons pas trop tôt) une formidable Mazda 3 de 2004, 15500 kilomètres au compteur, et un pot d’échappement ressoudé.

C’est le 3 mai que nous sommes partis et une dizaine de jours plus tard, les paysages ont déjà tant défilé, mais aussi les animaux rencontrés sont nombreux. En Ontario, nous avons trempé nos pieds dans le Lac Supérieur, plus vaste lac d’eau douce au monde, sur lequel veillait le Sleeping Giant, une des sept merveilles du Canada selon les votes. Nous avons croisé plusieurs orignaux sur la route et même des ours noirs. Nous y avons aussi rencontré un auto-stoppeur en route qui est resté avec nous presque 2 jours, parce qu’avec notre foi en l’autostop on ne pouvait pas dire non, même chargés comme nous étions! Dans le Manitoba nous avons encore croisé la route des ours noirs mais aussi celle des bisons et même d’un carcajou dans le Parc National de Riding Moutain. Nous avons traversé les vastes plaines sous Saskatchewan sous une pluie battante et sommes arrivés en Alberta sous un soleil rayonnant.

CL9A7941
Ontario
CL9A7244 2
Une de nos rencontres poilues

J’écris de Calgary, en Alberta, à plus de 4000 kilomètres de mon quotidien trifluvien et je n’ose même pas compter les kilomètres qui me séparent de la France. Voyager sur autant de kilomètres, je ne l’avais jamais fait.
Vrais récits et jolies photos arriveront bientôt quand j’aurai un peu plus que la connexion internet d’un Tim Hortons perdu au milieu des plaines !

Publicités

Un commentaire sur “De Trois-Ri à Vancouver, billet de route

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :