Les Oiseaux d’Islande

Nous revoici aujourd’hui pour un sujet un peu particulier : l’avifaune d’Islande (pour ceux du fond : l’avifaune, c’est la faune aviaire, c’est les oiseaux).
En effet, l’ornithologie ( « oh, mais qu’est-ce qu’elle nous saoule avec ses mots compliqués! » DONC, pour ceux du fond encore, c’est la dernière fois ! l’ornithologie est la science qui étudie les oiseaux!), c’ est une de mes passions, au même niveau (et peut-être même au dessus) que la tropézienne ou la choucroute.
Je veux voir les oiseaux!
Publicités

Prendre le ferry Nörrona

Donc, pour retourner sur notre grande île à nous (soit l’Europe) nous avons décidé de prendre le ferry, ce gros bateau, qui met 49h à faire un trajet qu’un avion fait en 3, qui tangue jour et nuit à cause des vagues qui défient la gravité, et qui contient  des lits, objets dont nous avions oublié l’existence depuis plus d’un mois.
Je crois qu’il est essentiel de préciser que le nom de la compagnie : Smyril Line fait référence à un piaf : Smyril est l’islandais du Faucon émerillon. D’où leur logo. Tout est lié.
Lire la suite

Le Laugavegur, de Landmannalaugar à Skogar

<UP>

Après deux jours à Hella, la ville de tous les oublis (Sarah sa veste, Paul-Loup son portefeuille, Mathieu son portefeuille et sa bouffe, et j’en passe..)
Nous voici arrivés à Landmannalaugar, connue pour ses couleurs et aussi pour être le départ (ou l’arrivée, ça se fait dans les deux sens) du trek Laugavegur, nommé ainsi en référence à la plus grande avenue de Reykjavik, car il s’agit du trek le plus célèbre d’Islande !
lire la suite!

Seydisfjordur, 3 derniers jours en Islande

Seydisfjordur,  ville préférée de nombreux islandais que nous avons rencontré, 650 habitants, face à une langue de mer, fjord de son vrai nom. Ce sont nos trois derniers jours dans ce pays merveilleux (chantez avec moi!), et on a décidé de visiter, découvrir, voir, regarder et plein d’autres verbes similaires. En avant !

Seydisfjordur
Seydisfjordur

Je veux lire la suite!

Les baleines d’Akureyri

Passer dans le Nord de l’Islande sans essayer de voir des baleines, c’est comme manger sa crêpe sans sucre : c’est bien, mais y’a mieux.
C’est ainsi que Flo, Math & moi avons réservé nos tickets  auprès d’un vendeur français (par la force du hasard) qui nous a dit qu’en ce moment les baleines sont là, et par miracle les nuages sont absents, et ça, c’est vraiment miraculeux. Vraiment.
Je veux lire la suite et voir les baleines !

Akureyri, a moins de 100km du cercle polaire

Ça y est, on est arrivés à Akureyri, au Nord de l’Islande, enfoncé dans les terres d’un fjord, et à 93km de l’ultime limite nordique, le cercle polaire.
C’est la plus grande ville du nord, donc celle oú il y a  le plus de vie !  c’est vrai, le soir, il  y a du monde dans les rues (du moins jusqu’à 1h..).
On a visité la ville et le musée d’art moderne, mangé un Fish & Chips sur une place, on est allés à la piscine d’eau chaude  pour moins de 4€, piscine dans laquelle la police des douches a sévi ! Cette « police des douches » est en fait une genre de brigade de la nudité, qui te force à te déshabiller pour « mieux te laver », eh oui, en Islande, on se lave nu !

Akureyri
Akureyri

Je veux lire la suite !

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :